"Les yeux dans les yeux", pourrait être une façon de définir l'approche que Magali de Mauroy a des animaux qu'elle peint. Lors des expositions et salons auxquels elle participe, les remarques des visiteurs qui regardent ses oeuvres sont souvent "C'est incroyable ces yeux, on dirait qu'il nous regarde !", "Quelle intensité, ce regard !", "Il a l'air vivant !", "On dirait une photo !", ...

C'est en effet le parti que Magali de Mauroy a pris, être au plus près :

de la réalité lorsqu'elle peint l'amour du chien pour son maître au travers d'un regard, 

de la justesse de l'attitude d'un brocard surpris au détour d'un chemin lors d'une approche,

de l'émotion du moment quand la compagnie de sangliers se fige à quelques dizaines de mètres du posté,

Du coeur qui s' arrête quand la bécasse fuse sous le nez du chien,

Toutes ces scènes,  elle les vit depuis des années au coeur des Chasses auxquelles elle participe avec sa famille, ses amis et ses chiens, dans la Dombes où elle a habité  près de vingt ans, en Alsace, dans le massif central, dans le Caroux Espinouse,....

Canards, Sarcelles, Bécasses et Bécassines, Faisans et Perdreaux, Lièvres pour le petit gibier, Sangliers, Chevreuils, Cerfs, Mouflons et Chamois prennent vie au travers de ses pinceaux.

Parfois la puissance et la beauté de gibiers africains la séduisent et lui font réaliser des toiles pour des passionnés de ces contrées.

Une mention particulière pour les tableaux où elle met en scène nos Chiens avec un réalisme qui ranime des souvenirs de Chasse et des émotions partagées avec ces fidèles compagnons de façon incroyable.

Que ce soit sur toile ou bois pour la peinture à l'huile ou sur papier pour l'aquarelle, son objectif est de créer du "Beau" et de l'émotion.

Diplômée en Arts appliqués de l’Ecole Torrijos de Lyon, sa maîtrise technique et sa sensibilité lui permettent de satisfaire toutes les demandes.

Vous pouvez la rencontrer pour découvrir ses oeuvres ou lui passer une commande particulière à son Atelier à Saint Jean aux Bois ( dix minutes de Compiègne) ou la retrouver sur ses prochaines expositions.